Patrick Arnoux, Le nouvel Economiste, nov. 2014

ref et ergo bulle orangeÀ la traîne. Les entreprises françaises accusent un retard préoccupant de leur transformation digitale. Élément crucial de leur compétitivité, par les économies de coûts et les innovations qu’elle procure. Or, dans ce domaine – celui d’une rupture et du changement de modèle économique –, la vitesse d’exécution a des conséquences concrètes : les premiers bénéficiaires raflent la mise quand les autres perdent des marchés. Les causes de cette médiocre performance, comparée à leurs concurrents européens, sont multiples. Culturelles, managériales, financières. Ce numérique qui change tout, le rapport aux clients, aux fournisseurs, mais aussi et surtout le rapport au travail, la manière d’innover, voire de s’organiser, se heurte au mal français des organisations rigides en silos. Entre autres.

> lire la suite

Publicités