JDN le 23/03/16 _ Et si le succès de Slack permettait de (re)découvrir une pépite française ? L’engouement médiatique pour la start-up américaine, lancée en 2013, a permis de mettre en lumière le marché des outils de collaboration en temps réel. 

Baptisées ChatOps, ces solutions de chat professionnel visent à faciliter la communication entre les membres d’une équipe projet. Plus ancien, l’éditeur français talkSpirit (ex-blogSpirit créé en 2004) a accompagné la mutation des réseaux sociaux d’entreprise (RSE) vers ces nouveaux outils de productivité. « Les RSE ne remplissent pas toujours les besoins de communication et de partage d’information d’une entreprise », estime Philippe Pinault, cofondateur de talkSpirit. « Ces solutions sont complexes et embarquent un grand nombre de fonctionnalités, peu ou pas utilisées. »

C’est de cette volonté de se rapprocher des besoins utilisateurs qu’est née la troisième version de talkSpirit, sortie fin 2015. Une vraie refonte. Simple et épurée, la nouvelle interface donne accès – comme les autres outils de ChatOps – à une messagerie instantanée, des groupes ouverts et privés ou encore un flux d’actualité.

Une interface qui n’a rien à envier à Slack

« L’interface n’a rien à envier à Slack en termes d’ergonomie », félicite Bastien Le Lann, responsable du pôle analyse et création du cabinet de conseil français Lecko – dont la dernière étude prend en compte ce changement de cap chez talkSpirit.

lire l’article complet

Publicités