Par Lélia De Matharel pour le JDN le 24/03/16

10292623-concevoir-un-objet-connecte-9-regles-d-or-pour-faire-aboutir-son-projet__ Pour développer un appareil intelligent abouti, les entreprises doivent choisir le bon réseau et opter pour une source d’énergie adaptée

Créer un objet connecté n’est pas une mince affaire, même pour une entreprise qui a trouvé un business model autour de l’Internet des objets et qui a vérifié que son appareil correspond bien à la demande de ses futurs utilisateurs. Voici neuf conseils à suivre pour les néophytes qui veulent faire aboutir leur projet.Avoir un ingénieur parmi ses fondateursDisposer d’une culture industrielle est un gros plus pour les PME et les start-up qui se lancent dans l’IoT. « Withings, Netatmo… Toutes les entreprises qui ont réussi dans le secteur ont un ou plusieurs ingénieurs parmi leurs membres fondateurs », souligne Camille Vaziaga, déléguée générale du think tank Renaissance Numérique, qui a co-signé le livre blanc « Les Nouveaux eldorados de l’économie connectée ».L’idéal est que l’un des dirigeants de la société soit ingénieur en conception industrielle. « Ils allient les compétences mécaniques, thermiques et électroniques nécessaires à la conception complexe de ces appareils », complète Luc Bretones, vice-président du G9+, un think tank spécialisé dans le numérique, qui a piloté l’écriture du livre blanc. Ces personnalités agissent comme des aimants, elles attirent des ingénieurs plus spécialisés pour compléter la grappe de compétences de la société.
Choisir un réseau approprié

Utiliser le bon réseau pour faire circuler l’information est fondamental. « Les entreprises peuvent se demander avec quel autre appareil leur objet connecté devra communiquer et choisir leur technologie en fonction », suggère Camille Vaziaga. Les réseaux filaires, Wifi ou encore les bandes étroites déployées par Sigfox ou l’alliance LoRa ont tous leurs avantages et leurs inconvénients.

Lire l’article entier

Publicités